Groupe de travail sur les questions frontalières de transportdu Canada et des États-Unis
Accueil

Contactez-nous

Liens

Plan du site

English

À notre sujet

En octobre 2000, le Département des transports (DOT) des États-Unis et Transports Canada ont signé un mémoire de coopération visant à faire ressortir l’importance pour les États-Unis et le Canada de coordonner les politiques relatives au transport le long de notre frontière commune. Ce mémoire de coopération fait état du besoin d’« augmenter le niveau et la rapidité des communications » entre le DOT des États-Unis et Transports Canada, ainsi que de la nécessité de « tenir des rencontres plus périodiques en vue d’échanger de l’information et de discuter des questions d’intérêt mutuel. »

C’est dans cet esprit qu’a été créé en janvier 2001 le Groupe de travail sur les questions frontalières de transport (GTQFT). Sa composition de base comprend les ministères fédéraux, provinciaux et étatiques des transports des deux côtés de la frontière, la U.S. Customs and Border Protection et l’Agence des services frontaliers du Canada. Affaires étrangères Canada et le U.S. Department of State participent aussi, tout comme d’autres partenaires tel que les organismes régionaux de planification. Les provinces canadiennes et les états de la frontière nord des États-Unis sont des partenaires dans ce forum et assistent aux réunions à leur gré. Transports Canada et la U.S. Federal Highway Administration coprésident le GTQFT. 

Notre mission : Afin d’améliorer le réseau de transport et les systèmes d’inspection qui relient nos deux pays, le GTQFT renforce l’infrastructure, les activités, la sécurité, la sûreté et la gérance environnementale relatives aux frontières en réunissant les organismes fédéraux, étatiques, provinciaux et d’autres organisations pour coordonner la planification fédérale et la mise en œuvre des politiques; améliorer les applications de technologie d’information et l’échange de données; appuyer le travail des États et des provinces avec les organismes fédéraux et leur collaboration comme élément essentiel de cette mission; et favoriser la communication ainsi que l’échange de renseignements et de pratiques exemplaires.

Le GTQFT se réunit deux fois par an en séance plénière et le Canada et les États-Unis l’hébergent tour à tour. La première réunion plénière a été tenue à Windsor (Ontario) en janvier 2002. En plus de ces séances semestrielles, les sous-comités du GTQFT se réunissent régulièrement tout au long de l’année afin d’explorer des questions et des produits présentant un intérêt particulier pour les partenaires. Par exemple, les sous-comités travaillent présentement au promouvoir de l’architecture des flux d’information frontaliers afin d’améliorer l’interopérabilité des technologies frontalières et maintient un recueil sur l’infrastructure frontalière réunissant des renseignements descriptifs et les besoins en matière d’infrastructure des ports d’entrée terrestres Canada-É-U. Les autres priorités clés du GTQFT établies dans notre Plan d’action couvrent la récolte et l’analyse des données, les programmes technologiques frontières, les communications et l’échange d’information.

Les participants ont conclu à l’assemblée plénière de Calgary du GTQFT, en octobre 2004, une discussion de fond sur les réalisations du GTQFT, sa structure et ses orientations futures. Il a été décidé à ce moment de mettre sur pied un sous-comité ciblé afin d’examiner des options visant à mettre en œuvre des changements au sein GTQFT et d’esquisser de nouvelles orientations. À la suite de la réunion de Calgary, le nouveau sous-comité a produit un document sur les options proposées contenant quinze recommandations visant à améliorer le GTQFT. L’une des principales recommandations appliquées a été la mise sur pied d’un Comité directeur assurant la coordination exhaustive, productive et efficace des activités. Le Comité directeur a confirmé sa composition en juin 2005 et a tenu sa première conférence téléphonique ce même mois.

Depuis que le ministre David Collenette et le secrétaire Rodney Slater ont signé le mémoire de coopération en l’an 2000, le GTQFT est devenu un réseau comptant près de 200 conseillers en politique, planificateurs du transport et autres professionnels dans plus de 20 états et provinces, une douzaine d’organismes fédéraux et plusieurs organisations de planification. Le GTQFT s’est ainsi transformé en un mécanisme productif grâce auquel les partenaires canadiens et américains poursuivent le long de la frontière des initiatives ajoutant de la valeur aux plus importantes relations commerciales bilatérales du monde entier.

Au nom de nos collègues du Comité directeur, nous désirons affirmer notre engagement sans réserve à ce que le GTQFT continue d’être un forum productif, utile et instructif pour tous nos partenaires.

Tom Oommen
Coprésident du GTQFT
Transports Canada
Kenneth Petty
Coprésident du GTQFT
U.S. Federal Highway Administration